Art moderne 101 : Cézanne


 

Dans quelle mesure peut-on dire que certaines compositions de Cézanne réduisent en importance les indices de spatialisation ? Pourquoi?

 

Paul Cézanne est reconnu pour sa façon de mettre sur toile exactement ce qu’il voyait, ainsi que pour la qualité de la surface picturale qu’il réalisait en utilisant un traitement unique de l’espace, de la masse et de la couleur. Ses natures mortes, ses portraits et ses paysages sont des explorations de l’espace et affirment la surface. Cézanne peint de façon à faire disparaître l’impression de profondeur (aspect stéréoscopique tridimensionnel) tout en sauvegardant une certaine réalité. C’est ainsi qu’on peut dire qu’il tente de réduire en importance les indices de spatialisation, c.-à-d. ce qui nous permettrait de lire dans l’espace ce qui nous est donné à voir dans le tableau. Pour ce faire, il utilisera différentes méthodes, dont voici les principales. 

D’abord, que ce soit dans ses natures mortes ou faisant partie intégrante d’un portrait, il rabat très fortement les dessus de tables, à un point tel que de vrais fruits en tomberaient. Ceci a pour effet de diminuer la perspective en rapprochant de la surface verticale sur lequel il est peint le plan de la table rabattu dans le plan du tableau, et ce, sans nuire à sa lisibilité. Aussi, il dissocie les rebords de tables en les interrompant de part et d’autre par un coin de nappe ou un couteau, par exemple. Le fait de dissocier un rebord de table en deux tronçons qui ne sont plus le prolongement l’un de l’autre vient défaire l’effet stéréoscopique. L’impression d’espace tridimensionnel est ainsi réduite.

Nature morte, Cézanne

Également, Cézanne créé des zones d’ambiguïté dans le fond de ses tableaux. Par exemple, dans Nature morte, l’articulation du mur et du plancher est difficile à lire à cause d’une bande noire qui traverse sa composition. Nous pourrions interpréter cette bande comme un tapis, et faisant ainsi partie du plancher; tantôt, ce peut être une plinthe au bas du mur. Parfois, un rideau ajouté permet d’enfermer la composition dans la surface. 

Pour indexer discrètement la surface picturale, il arrive à Cézanne d’aligner les anses d’un sucrier ou autre parallèle au fond du tableau ainsi que de rabattre l’ouverture d’un pichet. Aussi, il utilisera d’autres moyens tels, l’interposition, les contours ouverts, la couleur, l’étagement, l’utilisation de grilles, etc.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s