Roman épistolaire – 9e échange


Comme toi, comme d’autres, depuis le temps et avec le temps, j’ai changé… mais pas tant que ça.  Il y a mon ami Jean-Alain qui m’a dit, l’autre jour, qu’on ne change qu’un peu et pour une seule et unique raison : pour devenir ce que l’on est.  Peut-on appeler ça, alors, du changement?  Fouille-moi!  Ça…

Roman épistolaire – 8e échange


Samedi soir. La nuit s’est levée tôt ce matin, en pleurs. Averses après averses. Journée pour dormir dehors. Dans ma balançoire. Sous la toile protectrice, zippée jusqu’en bas, fermée, pour ne pas me faire mouiller. Étendue, les yeux clos, les oreilles grandes ouvertes. Plouc! Plouc!  J’adore dormir dans ma balançoire. J’fais ça tout l’temps. J’me rappelle,…

Roman épistolaire – 7e échange


Curieuse, ta dernière lettre!  Curieuse, sans doute parce que tu l’as toujours été toi-même, curieuse, en tout et partout.  Je te l’ai déjà dit, et plus d’une fois, d’ailleurs, la curiosité est une de tes plus belles qualités.  Pourquoi je trouve tes derniers mots si particuliers?  C’est à cause du train.  Oui, oui, tu lis…

Roman épistolaire – 6e échange


Ouf! Ta dernière note m’a secouée comme on secoue une vieille moppe grise, tu sais, celles avant l’aire du Viléda. Oui, comme une vieille moppe, tordue, abandonnée dans un fond de cave blanc d’humidité. Là, je te reconnais dans le verbe. Tu m’as toujours grisée par tes paroles si pleines de sens, si pleines tout…

Roman épistolaire – 5e échange


Quand je suis emménagé ici, j’ai placé mon ordi et tout ce qui traîne normalement autour d’un appareil comme ça, près de la fenêtre qui donne sur la rue.  Pour être sûr de rien manquer?  Je sais pas.  Pour pas oublier que, même dans mon appartement, même si je vis seul dans un petit appartement,…