L’achat d’un barbecue peut être troublant


Chaque jour, nous sommes confrontés à la bêtise humaine, de la plus banale à la plus extraordinaire. Ça me rend dingue !

D’ailleurs, c’est grâce à la bêtise humaine que j’ai commencé à écrire un blogue. J’ai pensé que c’était mieux de me défouler par écrit que de casser des gueules. Prenons un exemple d’actualité : l’achat d’un barbecue.

L’été arrive.

Le goût de faire du barbecue nous prend. Mais on n’a pas de barbecue.

On part faire les grands magasins : Reno Dépôt, Sears, Home Depot, Zellers, (pas Wal*Mart !!!), Costco, Rona, Canadian Tire, même l’épicerie Lo-be-laws !

Après trois semaines de magasinage, on achète le barbecue qu’on a vu dans le premier magasin qu’on a fait.

Bien entendu, le barbecue n’est pas assemblé. On doit le faire soi-même.

Ahhhhh ! des heures de plaisir !

Minimum quatre. Parce que les instructions d’assemblage sont incompréhensibles.

L’hiver arrive. Fin du barbecue.

L’été suivant, on ressort le barbecue.

Merde !

On avait oublié de ranger les grilles de cuisson à l’intérieur pour l’hiver. Elles sont toutes rouillées.

Et c’est reparti !

On fait le tour des magasins pour trouver de nouvelles grilles : Reno Dépôt, Sears, Home Depot, Zellers, (pas Wal*Mart !!!), Costco, Rona, Canadian Tire, même l’épicerie Lo-be-laws !

Il n’existe pas de grille de remplacement pour notre modèle de barbecue.

Quoiiiiiiiiiii ?

Comment se faitk-il qu’on fabrique des barbecues, mais qu’on ne fabrique pas des grilles de remplacement ?

On est pris pour s’acheter un autre barbecue.

Et c’est reparti : Reno Dépôt, Sears, Home Depot, Zellers, (pas Wal*Mart !!!), Costco, Rona, Canadian Tire, même l’épicerie Lo be law !

Après trois semaines de magasinage, on achète le barbecue qu’on a vu dans le premier magasin qu’on a fait.

Bien entendu, le barbecue n’est pas assemblé. On doit le faire soi-même.

Ahhhhh ! des heures de plaisir !

Minimum quatre. Parce que les instructions d’assemblage sont incompréhensibles.

L’hiver arrive. Fin du barbecue.

Là, et je dis bien, là, on espère qu’on a compris !

On range les grilles de cuisson dans la maison ! Dedans la maison !

Voyez-vous ! Même faire du barbecue peut-être compliqué et frustrant !

Alors, imaginez comment ça peut devenir « délirant » quand il s’agit de questions de santé, d’éducation, d’environnement, de politique, de relations, pour ne nommer que celles-ci.

On n’est vraiment pas sorti du bois !

En tout cas… Je vous laisse. Je dois aller m’acheter un barbecue.

2 réflexions sur “L’achat d’un barbecue peut être troublant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s