Crier au loup | Le Journal de Montréal


Je suis tombée, au hasard de mes errances, sur l’article de Richard Martineau publié Samedi, 4 mars 2017.

Tellement vrai !

La haine entre les peuples ne vient pas du peuple.

Cette haine nous est forcée dans la gorge à coups de mensonges, nous obligeant à la peur ou à d’horribles actions pour sauver sa peau et ne pas brûler en enfer.

Combien furent tués, égorgés, au nom de la religion catholique ?

eglise_saint-sauveur_2014-07-21jpg-14

Église Saint-Sauveur, Laurentides, Québec, Canada

Ces batailles de fanatiques étaient pareilles à celles que livrent les fanatiques musulmans.

Rien de surprenant quand on sait que la religion musulmane découle de la religion catholique. Alors, cessons de se penser mieux qu’eux.

Le Québec, les Québécois francophones, après de longues misères, ont compris que les représentants de la religion catholique n’étaient que des profiteurs, amis des Canadiens anglais, trop heureux de les laisser dans l’ignorance. Cette ignorance qui coupe toute initiative de compréhension et d’agir. Et qui rend l’Homme docile.

Le jour où les Québécois francophones se sont réveillés et ont compris que l’Église Catholique faisait de l’argent sur leur dos, c’est là qu’ils ont décidé de la rejeter.

Rejeter l’Église Catholique ne veut pas dire ne plus croire en un être suprême. Cela veut dire, ne plus croire en la petitesse de l’Homme qui se cache sous une religion quelconque dans le but de manipuler ses servants.

À partir du moment où le Québécois francophone a rejeté l’Église, ses conditions de vie se sont améliorées.

Lorsque nos dirigeants nous demandent d’agir d’une telle façon, il serait juste de croire que notre sort s’en trouve amélioré. Si ce n’est pas le cas, c’est que nos dirigeants profitent de notre candeur à leur profit.

Un long préambule pour dire que nos dirigeants, tant au Canada qu’au Québec, et les médias qui les supportent sèment la bisbille parmi le peuple. Ils n’agissent jamais sans but. Il doit y avoir de l’argent ou du soi-disant pouvoir au bout de la ligne.

Mais, très certainement, il y a un manque flagrant d’intelligence de la part du peuple québécois et canadien pour avoir mis de tels profiteurs responsables d’un pays, d’une province, qui sont les nôtres et non les leurs.

Pour voir cet article qui m’a poussée à écrire ceci, cliquez sur :.http://www.journaldemontreal.com/2017/03/04/crier-au-loup

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s