Où s’en va l’indépendance du Québec ?


Où s’en va le Québec ? L’indépendance du Québec ?

Cela fait un bon moment que je me le demande. Du temps de René Lévesque, c’était très clair. Maintenant je ne sais plus.

Nos politiciens, tous partis confondus, ne semblent plus penser à l’avenir du Québec et des Québécois. Ils donnent plutôt l’impression qu’ils s’enorgueillissent du pouvoir qu’ils détiennent. On croirait voir une bande de clones de Narcisse. En tonnes de copies !

Dire que l’ex-ministre Bernard Landry a quitté le Parti Québécois parce qu’il jugeait que 70 pour cent d’appui n’était pas assez. Je me demande s’il regrette son geste, à voir les personnes qui lui ont succédé.

On prédit que Monsieur Pierre-Karl Péladeau a de bonnes chances de devenir le prochain leader du Parti Québécois .

Sans douter des compétences de leader de Monsieur Péladeau, je n’arrive pas à l’imaginer à la tête du Parti Québécois et, encore moins, du nouveau pays que pourrait devenir le Québec. Je le vois plus comme leader d’un parti de forte droite. Peut-être à cause de la dizaine de « lockouts » à son actif ? Ou d’être responsable du mauvais service à la clientèle que j’ai reçu, chaque fois, chez Vidéotron lorsque mes appels étaient transférés au réseau de la multinationale indienne Tata Communications. À mes yeux, Monsieur Péladeau ne me semble pas être un homme près des travailleuses et travailleurs qui sont le moteur économique du Québec.

Le choix du prochain leader du Parti Québécois aura certainement un impact sur l’avancée de l’indépendantisme au Québec.

Aussi, toutes les largesses « politiques », que les décideurs québécois accordent de plus en plus aux accommodements dits raisonnables, me font revisiter et, surtout, douter de ma position d’indépendantiste.

Long préambule pour dire que je ne sais plus quoi penser quant à l’indépendance du Québec.

Comment nos politiciens envisagent-ils l’indépendance du Québec d’aujourd’hui ? La vision « Lévesquoise » (je viens d’inventer le mot, je crois…) est-elle toujours présente ? Tient-on compte du visage socioéconomique actuel du Québec ainsi que des nouvelles contraintes liées à la Charte des droits et liberté ?

Mon questionnement tombe pile, car le Rassemblement pour un pays souverain et la Section Jean-Olivier-Chénier de la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) organisent à Saint-Eustache une Assemblée publique sur le sujet et dont les coordonnées se retrouvent ci-dessous.


Entrée libre. Bienvenue à toutes et à tous.

OPÉRATION LIBERTÉ À SAINT-EUSTACHE

Vendredi 17 octobre 2014, à 19 h
Salle des Chevaliers de Colomb
109 rue Saint-Nicolas
Saint-Eustache

L’avenir du Québec vous préoccupe ? Venez comprendre l’urgence de réaliser l’indépendance du Québec. Aux conférenciers présents, vous pourrez poser des questions en regard du projet indépendantiste. Si vous êtes déjà convaincu de l’indépendance, amenez quelqu’un qui ne l’est pas ou qui désire en savoir davantage.

Conférencière/conférenciers 

rtyr6

De gauche à droite :

  • Mario Beaulieu, chef du Bloc Québécois
  • Martine Ouellet, députée du Parti Québécois de Vachon
  • Bernard Landry, ancien Premier Ministre du Québec

À l’animation

  • Jean Jolicoeur

Aussi présents

  • Benoît Roy, président du Rassemblement pour un pays souverain
  • Benoît Coulombe, président de la Section Jean-Olivier-Chénier de la SSJB
  • Daniel Goyer, ancien député du Parti québécois de Deux-Montagnes
  • Gilles Rhéaume, ancien président de la SSJB de Montréal

Liens utiles

Une réflexion sur “Où s’en va l’indépendance du Québec ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s