Juste là


Ce soir, température ressentie : 26 degrés.

Tellement bon d’être dehors. Pas de bibittes non plus.

Ce soir, 10 septembre 2014.

C’est étonnant qu’il ait neigé à Calgary aujourd’hui.

Nuit splendide pour dormir dans la balançoire.

Je vivrais dans un tel pays où la nuit est telle que ce soir. Tous les soirs. Ouais, je ne suis pas faite pour ces hivers où je n’arrive pas à me sentir au chaud qu’importe le prix payé pour un manteau, le manteau le plus chaud. Celui-là, n’existe pas pour moi.

Ce n’est pas pour rien que je suis fatiguée tout le temps.  Mon corps combat ce froid à chaque minute, me laissant épuisée lorsque les beaux jours arrivent enfin.

Et, lorsqu’enfin mon corps reprend vie, il est replongé dans la froidure de l’hiver. Et la fatigue recommence. Je suis née du mauvais côté de la Terre.

Mais ce soir, cette nuit, je revis, bercée par le chant des cigales et embrassée par la chaleur du vent sur ma peau.

Je veux vivre que cet instant, juste là.

Chut ! Juste là, au creux de ma main.

Juste là, que je respire, jusqu’à mon cœur.

Juste là, que j’en remplisse jusqu’à chaque parcelle de mon âme.

Juste là, parce qu’il n’y a que celà qui compte.

 

image

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s