Doit-on accommoder encore l’égyptienne au niqab qui refuse de se dévoiler pour un exposé de français ?


     Voyons d’abord quelques définitions essentielles à la compréhension de la problématique.

  • Accommodement : compromis, entente à l’amiable.
  • Compromis : accord obtenu par des concessions mutuelles.
  • Raisonnable : conforme au bon sens, à la sagesse

             (Source : Dictionnaire Antidote)

     Ce qui m’apparaît ressortir de ces définitions est la notion de « mutuel ».

     Nous savons que le cégep accommode cette femme depuis 9 mois. La question est donc : que concède cette femme d’origine égyptienne ?

     Une autre grande question est celle des droits et libertés,

     Si vous lisez les valeurs fondamentales de la Société québécoise (http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/avantages/valeurs-communes/libertes-bien-etre.html), la femme en question a le droit de se vêtir comme bon lui semble.

Les valeurs et les lois de la société québécoise font consensus et assurent à chaque personne le droit, entre autres, de s’exprimer et de choisir librement son style de vie, ses opinions et sa religion. 

     C’est la phrase du genre « et toutes autres tâches connexes », que l’on retrouve dans les descriptifs d’emplois et qui ouvre la porte à toutes sortes de libertés.

     Cependant, il existe d’autres valeurs fondamentales au Québec :

     1) Le Québec est une société démocratique ; une société d’expression française (qu’on semble de plus en plus oublier).  Le français représente non seulement un instrument de communication essentiel, mais aussi un symbole commun d’appartenance à la société québécoise.

     Ici, Madame respecte cette valeur puisqu’elle apprend le français.

     2) Le système politique du Québec repose sur la liberté d’expression et le droit à l’égalité des personnes.

     3) Le Québec encourage l’échange entre les cultures et le rapprochement entre les communautés et reconnaît l’enrichissement que constitue la diversité. Par ailleurs, toutes et tous peuvent choisir librement : style de vie, opinions, religion, et ce, dans le respect des droits d’autrui.

     Madame ne contrevient pas à ces deux valeurs.

     Prenez soin de lire la prochaine valeur qui pourrait jouer contre Madame sous certains points.

     4) Toutes les personnes sont égales en valeur et en dignité et ont droit à une égale protection de la loi.

          a. Elles doivent respecter toutes les lois quelles que soient leurs convictions

         b. Les pouvoirs politiques et religieux sont séparés

         c. L’État québécois et ses institutions sont laïques. Leurs décisions et leurs actions sont indépendantes des pouvoirs religieux.

         d. L’État québécois a déconfessionnalisé son système scolaire.

     5) Les femmes et les hommes sont égaux. Ils ont les mêmes droits et les mêmes obligations.

     Cette dernière valeur pourrait être discutée.

     Bon, je vous ai présenté tout ceci, parce que j’étais curieuse de fouiller un peu la question. Aussi, parce qu’un Haïtien, à qui j’ai parlé récemment, disait avoir habité dans plusieurs pays, mais qu’il n’avait jamais vu un endroit comme le Québec où les lois étaient si molles, si floues, et si faciles à contourner. Et, surtout, des personnes si tolérantes que les Québécois.

     Je suis forcée d’admettre que Monsieur a bien raison. Notre première valeur est le français comme langue au Québec, mais qui se bat pour elle ?

     Les valeurs du Québec, NOS VALEURS, disent NON aux signes religieux. LAÏCITÉ dans l’État et les institutions ! OUT les chapelles, les crucifix, les voiles, les couteaux, les machettes, alouette !

     Une autre valeur : les personnes doivent respecter toutes les lois quelles que soient leurs convictions religieuses.

     Ça fait une vingtaine d’années que les écoles privées hassidiques sont HORS LA LOI !

     Ce n’est pas d’ouvrir le dimanche qu’il faut leur donner, c’est les fermer. Aye ! ma chum a eu une contravention de 150 $ parce que la voiture qu’elle a achetée du concessionnaire a les vitres trop teintées. IMAGINEZ ! Et là, on donne des cadeaux aux écoles qui ne respectent pas la loi et les valeurs fondamentales de la Société québécoise !

    Je m’excuse, mais respecter les valeurs fondamentales du Québec, ce n’est pas respecter seulement celles qui font notre affaire. C’est respecter l’ensemble des valeurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s