J’ai aussi droit au respect, MOI, Québécoise blanche francophone, simonac!


En ce samedi après-midi glacial, mais ensoleillé, après avoir lu des tas de récriminations contre un Québec que nombreux à travers le globe veulent habiter pour la « liberté » qu’il promet à toutes et à tous, mais où l’on déteste chacune des cellules de ses habitants blancs francophones majoritaires étampés de RACISTES en grosses lettres dans leur conscience (trouvez l’erreur!), j’ai juste envie de hurler : ALLEZ DONC « C….» !

Pire encore, quand ces récriminations sont portées à bout de bras par des Québécois blancs francophones majoritaires, comme ceux-ci…

  • Ces animateurs télé, qui jadis auraient crié plus fort que moi encore, qui créent des débats télévisuels effrontés, comme inviter une professeure suspendue pour avoir dit le mot « nègre » dans un cours contre quatre journalistes à la peau noire, qui sont là pour la détruire. Quatre noirs contre une blanche qui ne faisait que son métier. Effronté, j’ai dit? C’est pire. Surtout venant de cet animateur qui a ri d’à peu près tout le monde au cours de sa carrière et qui a même lancé un trophée dans le décor parce que cette personne ne s’était pas présentée pour le recevoir.
  • Ces politiciens qui nomment dans des postes clés des personnes qui détestent chacune des cellules des Québécois francophones blancs majoritaires, et qui ont même des liens avec des organismes liés au terrorisme.
  • Ces politiciens aussi qui accommodent à outrance les uns les autres qui détestent chacune des cellules des Québécois blancs francophones majoritaires, poussant même l’odieux à faire des entraves aux Lois du Québec et du Canada déjà existantes.
  • Ces anglophones, blancs, jaunes, bleus, rouges, mauves, qu’importe, qui détestent chacune des cellules des Québécois francophones blancs majoritaires et qui ont oublié que leurs grands-pères et arrières grands-pères, etc., ont craché sur nous les Québécois blancs francophones majoritaires comme ils l’ont fait sur les Amérindiens du Québec et du reste du Canada. Maintenir un peuple dans l’ignorance (sans éducation), c’est en faire ce qu’on veut, était leur moto.
  • Cette Église Catholique, dont nombreux prêtres ont abusé sexuellement de jeunes, achetée par les Anglais, pour nous coloniser, nous, les Québécois blancs francophones majoritaires et les Amérindiens du Québec qui ont subi pire encore.
  • Ces jeunes Québécois blancs francophones majoritaires qui sont gâtés à l’os et qui se balancent de tout : langue, traditions, origines, histoire. (Ils vont se réveiller quand tout va foirer, mais il sera trop tard.)

Bref, je suis pompée et j’en ai marre de me faire interdire de respirer. Ça fait 60 ans qu’on m’interdit de respirer. Ça fait 60 ans qu’on me dit que parce que je suis Québécoise blanche francophone majoritaire je ne peux pas être victime de racisme ni de discrimination! Ben, mangez toute de la « m ». Si vous n’êtes pas content de la majorité québécoise blanche francophone, « décâlissez » ailleurs au plus sacrant. Le Québec allait bien mieux avant votre arrivée. Pis les autres caves : Québécois blancs francophones majoritaires cités plus haut, je pense que vous êtes mûrs pour « décâlisser » ailleurs aussi. Le Québec allait aussi mieux sans votre sans-génie!

Je termine ma montée de lait avec cet hymne au Québec et à ses Québécois, et à, j’espère bientôt, ce nouveau pays!

Le plus beau voyage de Claude Gauthier, 1972.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.