Comment décourager une fille le week-end


Si j’avais su, je me serais probablement organisée mieux. Et là, je ne serais pas en train de boire du vin en mangeant un gros sac de Doritos à la saveur de BBQ éclaté et du fromage en grains de Mirabel , tous achetés, dans un élan de découragement total, au dépanneur Couche-Tard du coin.

Il n’y a pas un centimètre de ma maison qui n’est pas enseveli sous une couche de poussière, résultat du remplacement de mes portes et fenêtres. Je répète. Pas un centimètre qui n’est pas enseveli sous un nuage, parfois même épais, de poussière de je ne sais trop quoi.

Je n’ose même pas replacer mes biens meubles au bon endroit par peur de créer des buttes de poussière.

Quelqu’un pourrait-il me dire si c’est normal d’avoir autant de poussière à changer des portes et fenêtres?

Il n’y a pas eu de pose de gypse ; pas de sablage ; juste l’installation de cadrages?

Ça s’est passé mercredi et jeudi. Vendredi : état végétatif.

Est-ce un sinistre?

Dois-je appeler mes assurances maison?

Je ne sais pas par quel bout le prendre. On dirait qu’une tempête de sable s’est abattue dans ma maison.

Ma pression est à 165/99.

Si j’oubliais une allumette?

Idée débile! Jamais je ne pourrais. Trop peur d’aller en enfer et de devoir revenir sur Terre refaire la même chose pour l’éternité, comme dans le film : la journée de la marmotte.

Je tourne en rond, cherchant sur le Web des gens qui font le ménage lors de sinistres?

J’étais mûre, ou plutôt ma maison était mûre pour une mise en beauté. Je pensais faire cela tranquillement, une pièce après l’autre.

Là, je ne sais plus, tout est sens dessus dessous. Je ne vais quand même pas passer l’été dans ce bordel! Il va falloir que je m’enlève les doigts dans le nez et que je clenche.

Aujourd’hui, samedi.

J’ai clenché, un peu.

Moins découragée, mais encore trop découragée.

Penser en petits objectifs. Nettoyer le sous-sol.

Aye! Même les coussins décoratifs, quand on les secoue, ils ont l’air d’arriver directement du Sahara!

C’est normal ça?

Mais j’ai pris sur moi. Un peu.

Mais quand j’ai vu de l’eau sur le plancher de ma salle de lavage, en dessous de ma laveuse frontale Bosch de 5 ans, j’ai avalé ma gomme. 

Quand j’ai vu la porte de ma sécheuse à linge Bosch de 5 ans craquée où il y a une vis, j’ai sauté ma coche.

De là, la visite au dépanneur, la bouteille de vin, les Doritos, le fromage en grains.

S’il y en a un qui essaie de m’attaquer, il va passer un ost… de mauvais quart d’heure, croix sur mon cœur!

Cliquez ici pour voir un aperçu des dégats.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s