Dire non à son ex à la Saint-Valentin


Vous en avez ras le bol de la Saint-Valentin? Bien, moi aussi!

À chaque maudite année, « settlée » comme une horloge, cou cou!  la revoilà!

Il va falloir s’enlever les doigts dans le nez et se dépêcher à trouver un député pour déposer une pétition devant l’Assemblé nationale du Québec pour l’abolition de la journée de la Saint-Valentin dans le prochain calendrier.

En tout cas, cette année on ne s’en est pas sauvé. La Saint-Valentin a fessé le globe ce matin.

Peut-être que l’ex vous a téléphoné, repentant de tout ce qu’il vous a fait endurer; vous jurant fidélité pour l’éternité; vous suppliant de lui pardonner au cours d’un dîner le soir de la Saint-Valentin.

Traduction : il a téléphoné ou écrit à toutes les filles de tous ses carnets de contacts et n’a eu que des réponses négatives à son invitation de passer la plus belle soirée, la plus extraordinaire nuit d’amour avec LUI! Chanceuse!

Vous êtes son dernier espoir pour ne pas perdre la face devant ses amis.

Et là, là-là, les tripes vous enroulent comme un tuyau d’arrosage entortillé, plein. Vous êtes prête à exploser et à dire OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!

Stop!

Vite! la tête dans le congélateur pour vous refroidir la masse qui vous meuble le crâne!

N’ayez pas peur, je vais attendre que vous reveniez. Je suis habituée d’attendre. Surtout, ne vous pressez pas.

….

Hum ? À voir votre tête, le congélateur n’a pas fonctionné.

Vous êtes mûr pour ma thérapie choc. Vous avez besoin de vaincre votre envie irrésistible de vous jeter sur le premier appareil téléphonique ou le premier clavier que vous trouvez pour accepter cette invitation démoniaque.

Ma thérapie, je l’ai baptisé : Opération ciseaux.

Cette thérapie est fondée sur une des grandes conceptions du Feng Shui : l’importance de se départir d’objets qui entravent l’esprit et qui peuvent aller jusqu’à ressusciter de folles amours (ce dernier bout vient de moi!)

Ma thérapie vous convie à jeter tous les objets reçus de vos ex pour vous libérer de leur emprise et faire de la place pour de nouvelles amours.

Alors, le temps presse. La chasse impitoyable aux vêtements qui évoquent tel ou tel amour usé, pitoyable, est ouverte!

Voici comment cette chasse fonctionne.

Vous devez scruter, à la loupe, chaque recoin de votre logis pour y retrouver chaque vestige d’amours perdus :

  • les placards : du plus grand au plus petit; sur les tringles, les tablettes, dans le fond
  • les tiroirs : du sous-sol au grenier; chambre à coucher, salle de bain, salle de lavage, salon, salle à manger, cuisine.

Et n’oubliez pas :

  • le panier à lessive; le contenu de laveuse et de la sécheuse, même si en marche!

Allez! Empilez-moi tous ces trophées de pitié :

  • les gilets de cachemire, brodés de perles, et tous les autres
  • les sous-vêtements coquins
  • les robes de nuit satinées, moulantes, invitantes; les déshabillés séduisants
  • les t-shirts de tous les voyages faits sans vous
  • LA fameuse robe noire, si! si! celle-là!

Tout les morceaux, legs d’amoureux éconduits ou passades de toquée, des plus anciens au plus neufs. Tout doit y passer!

Une fois tous les fantômes de vos placards et tiroirs prient en otage , surtout : NE LES JETTEZ PAS AUX ORDURES!

Les offrir aux moins fortunés?

Non! Pas cette fois-ci. J’ai dit thérapie CHOC.

Ainsi, face à ce trophée fatal de vêtements, vous allez vous rappeler chaque baiser, chaque caresse. Puis, chaque discussion, chaque mensonge, chaque trahison!

Après, croyez-moi, vous voudrez en finir une fois pour toutes.

Maintenant, ne me lisez pas comme ça. Pas de temps à perdre! Go! C’est le temps de faire le tour de la maison.

Pendant que vous courrez en tout sens, je vais prendre un petit verre de vin.

Pour l’occasion, j’ai trouvé LE vin parfait : un Arrogant Frog.

Non, non, je ne blague pas. C’est écrit sur la bouteille : ARROGANT FROG. Ribet Rouge (Cabernet Sauvignon – Merlot) Pézenas, Sud de la France (Édition Limitée FROG FOOOORE….!)

Chin! Chin!

Prenez votre temps, je suis avec l’Arrogant!

Vaux mieux l’ARROGANT en bouteille que l’arrogant de 6 pieds 4 pouces!

Bon! Vous voilà de retour.

Méchante pile de linge!

La chasse aux vêtements était la partie plate de la thérapie. Maintenant, le fun commence!

À vos ciseaux!

Vous avez bien une paire de ciseaux quelque part pas loin?

Ne lésinez pas. Prenez votre meilleure paire de ciseaux. La délivrance est proche. Très proche.

Moi, j’ai des Singer.

Là, c’est le temps de vous prendre un ti-drink.

Mettez de la musique.

Vous avez un foyer? Trois ou quatre bûches feront l’affaire.

Êtes-vous bien assise?

Maintenant, empoignez vos ciseaux, comme si vous alliez commettre le crime parfait.

Saisissez un à un, chaque débris de vêtement, et laissez la lame affûtée fendre le tissu, lentement, pour laisser derrière une traînée de bandelettes de deux pouces de large.

Entendez-vous le doux crissement de la lame?

Exit cadeaux, souvenirs, objets de hantise, objets de détresse. Adieu chandails, pantalons, chemisiers, pyjamas. Bonjour délivrance!

Une fois le tout dépecé, sortez dehors. Faites un ballon de ces bandelettes et bottez-le en orbite, câlisse!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s